CAP Monteur en Installations Thermiques




Présentation de la formation

Cette formation, en alternance, permet d’obtenir le Certificat d’Aptitude Professionnelle (C.A.P. M.I.T., niveau 3) dans le domaine du bâtiment, dans la réalisation et la maintenance d’installations thermiques.

Objectifs de l'action

- Former les apprenants pour exercer le métier de monteur en installations thermiques et accéder à un emploi durable.
- Permettre aux apprenants d’acquérir des compétences techniques et théoriques et des savoir-être.
- Obtenir le diplôme.

Public concerné

Sous le statut d’apprenti :
- Age minimum : 16 ans ; peut être abaissé à 15 ans si le jeune, issu de 3ème, a atteint cet âge entre la rentrée scolaire et le 31 décembre de l'année civile.
- Age maximum : 29 ans révolus.

Sous le statut de la F.P.C. :
- Age minimum : 16 ans.
- Salariés d’entreprise (plan de développement des compétences ou dispositif Pro-A ou contrat de professionnalisation...) ou demandeurs d’emploi.
- Avoir une entreprise pour l’alternance.

Compétences professionnelles visées

- Compléter et transmettre des documents
- Échanger et rendre compte oralement
- Décoder un dossier technique d’installation thermique
- Choisir les matériels et les outillages
- Déterminer les fournitures nécessaires à la réalisation
- Organiser son intervention
- Sécuriser son intervention
- Réceptionner les approvisionnements
- Équiper les appareils
- Implanter l’installation thermique
- Installer les supports et les appareils
- Assembler et raccorder les réseaux
- Contrôler le travail réalisé
- Réaliser une mise en service
- Appliquer une procédure de maintenance préventive
- Effectuer une opération de maintenance corrective.

Contenu

Enseignement professionnel :
- Technologie et Dessin
Prendre connaissance des informations liées à son intervention
Communiquer avec les différents intervenants
Renseigner et transmettre des documents d’intervention
Organiser son intervention en adoptant une attitude éco-responsable
Préparer et vérifier les matériels et les outillages

- Atelier
Équiper les appareils d’une installation thermique
Implanter et fixer les appareils et leurs accessoires
Implanter et fixer les supports des réseaux
Façonner, poser et raccorder les réseaux, raccorder les appareils
Utiliser les moyens de prévention adaptés à la situation

- Manipulations
Vérifier la conformité du travail réalisé
Mettre en pression, contrôler et purger les circuits
Mettre en service et régler une installation thermique
Mettre en œuvre une procédure de maintenance préventive
Réaliser une action de maintenance corrective

- Chef d’œuvre (pour le statut d’apprenti) Démarche de projet pluri et interdisciplinaire pour valoriser les compétences acquises pendant la formation.

Enseignement général :
- Français, Histoire-Géographie-Enseignement Moral et Civique
- Mathématiques, Physique-chimie
- Education Physique et Sportive
- Anglais
- Prévention, Santé, Environnement (P.S.E.)
- Arts appliqués

Méthodes et moyens pédagogiques

La pédagogie des M.F.R. est basée sur l’alternance de semaines de cours à la M.F.R., où sont dispensés des cours et des activités théoriques et pratiques, et des semaines en entreprise, en situation professionnelle en vraie grandeur.
Pour mettre en œuvre ces formations par alternance où chaque apprenant est actif, la M.F.R. :
- Elabore un plan de formation qui organise les apprentissages entre les différents lieux éducatifs sur l’année (les temps à la M.F.R. et les temps en entreprise sont étroitement associés)
- Prépare les séjours en entreprise. Les apprenants doivent réaliser une enquête appelée plan d’étude durant leur stage. Ce travail sera utilisé dans les cours au retour à la Maison Familiale Rurale
- Propose un carnet de liaison, entre les parents, les maîtres d’apprentissage et les moniteurs, qui facilite la communication.

Un positionnement est réalisé en amont de la formation afin d’évaluer les compétences acquises par l’apprenant et d’individualiser son parcours de formation.

Suivi

- Appel lors de chaque cours : la M.F.R. s’engage à transmettre les retards et les absences à l’entreprise d’accueil.
- Sous le statut de la F.P.C. : feuille d’émargement biquotidienne transmise aux parties prenantes.
- Visites en entreprise pour un bilan intermédiaire.
- iENT
- Entretien individuel pour évaluer la progression et proposer du soutien personnalisé.

Evaluation de l'action

- Evaluation sur le degré d’acquisition des compétences : Bilans de connaissances réguliers, examens blancs, épreuves en contrôle en cours de formation et évaluation en entreprise pour validation du diplôme.
- Evaluation de la prestation de formation « à chaud » (bilan écrit, enquêtes, questionnaire en ligne pour les apprenants et pour leur entreprise d’accueil...).
- Evaluation des acquis au regard des objectifs attendus « à froid ».

Poursuites d'études

Les apprenants peuvent acquérir une spécialisation en préparant un C.A.P ou une Mention Complémentaire (M.C.) en un an.
- C.A.P. Monteur en Installations Sanitaires
- C.A.P. Réalisations Industrielles en Chaudronnerie ou Soudage
- C.A.P. Installateur en Froid et Conditionnement d’Air
- M.C. Maintenance en équipement thermique individuel (...)

Ils peuvent acquérir un niveau de qualification supplémentaire ou une spécialisation en préparant en 1 an un Titre Professionnel (T.P.) ou en 2 ans un Brevet Professionnel (B.P.) ou un bac pro.
- T.P. Technicien de Maintenance d’Equipements de Confort Climatique
- B.P. Monteur en installations du génie climatique et sanitaire
- B.P. Métiers de la piscine
- B.P. Installateur, dépanneur en froid et conditionnement d’air
- Bac pro Technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques
- Bac pro Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques (...)

Dispositions financières

Sous le statut d’apprenti :
- Coût de formation : pris en charge par l’OPCO.
- Frais annexes : Adhésion à l’association, demi-pension ou internat, caisse à outils dans certains cas.

Sous le statut de la F.P.C. :
- Coût de formation : 5 820€ par an.
- Frais annexes : Adhésion à l’association, demi-pension ou internat, caisse à outils dans certains cas.

Débouchés

Le titulaire du C.A.P. M.I.T. atteste d’un premier niveau de compétences professionnelles qui va lui permettre d’accéder à un emploi d’ouvrier professionnel.
Au terme d’un temps de pratique professionnelle, il est pleinement opérationnel. Il exerce ses compétences, sous le contrôle de sa hiérarchie dans le domaine du bâtiment pour des travaux neufs, de rénovation et de réhabilitation. Il intervient tout au long de la durée de vie du bâtiment, ce qui lui impose une connaissance des principes de construction et des phases de préparation, de réalisation des travaux du bâtiment. Il contribue au respect des exigences règlementaires. Il conduit couramment ses opérations sur site en coactivité avec les autres corps de métiers. Les activités sont impactées par les enjeux de la transition énergétique et de la transition numérique.
En fonction de ses attentes, de son expérience, de ses aptitudes et de la structure de l’entreprise, il peut évoluer vers la fonction de chef d’équipe. Il peut, à moyen terme, créer ou reprendre une entreprise artisanale.