CAP Réalisations Industrielles en Chaudronnerie ou Soudage
Option B : Soudage
en 1 an




Présentation de la formation

Cette formation, en alternance, permet d’obtenir le Certificat d’Aptitude Professionnelle (C.A.P. R.I.C.S. option B « Soudage », niveau 3) dans le domaine de la tôlerie, de la chaudronnerie, de la tuyauterie industrielle, du mécano soudage, de la charpente métallique.

Objectifs de l'action

- Former les apprenants pour exercer le métier de soudeur et accéder à un emploi durable.
- Permettre aux apprenants d’acquérir des compétences techniques et théoriques et des savoir-être.
- Obtenir le diplôme.

Public concerné

Sous le statut d’apprenti :
- Age maximum : 29 ans révolus.

Sous le statut de la F.P.C. :
- Age minimum : 16 ans.
- Salariés d’entreprise (plan de développement des compétences ou dispositif Pro-A ou contrat de professionnalisation...) ou demandeurs d’emploi.
- Avoir une entreprise pour l’alternance.

Compétences professionnelles visées

- Identifier, décoder et interpréter les données de définition d’un ouvrage ou d’un élément
- Préparer la fabrication de tout ou partie d’un ouvrage ou d’un élément
- Configurer et régler les postes de travail
- Réaliser un ou plusieurs éléments d’un ouvrage
- Assembler les éléments de tout ou partie d’un ouvrage
- Contrôler la réalisation
- Respecter les procédures relatives à la sécurité et au respect de l’environnement
- Communiquer sur son activité.

Contenu

Enseignement professionnel :
- Technologie
Identifier les fonctions assurées par un ouvrage
Décoder des documents de fabrication
Acquérir les connaissances techniques liées aux matériaux, aux éléments de construction, aux procédés de fabrication, de conformation et de soudage


- Dessin
Décoder les dessins d’ensembles et de sous-ensembles d’un ouvrage
Décoder les dessins de définition d’un élément


- Atelier Utiliser les procédés de soudage sur différents métaux (acier, inox, aluminium) : soudure chalumeau, soudage à l’arc 111 et 136, soudage M.I.G. 131, soudage M.A.G. 135 et soudage T.I.G. 141 Préparer les postes de fabrication et leur environnement Positionner et pré-assembler les éléments d’un sous-ensemble à réaliser Régler les paramètres de pointage et de soudage Contrôler les réalisations Réaliser les opérations de maintenance des matériels


- Chef d’œuvre (pour le statut d’apprenti) Démarche de projet pluri et interdisciplinaire pour valoriser les compétences acquises pendant la formation.

Enseignement général :
- Prévention, Santé, Environnement (P.S.E.)
- Selon parcours validé et positionnement : Français, Mathématiques, Physique-chimie, Anglais, Histoire-Géographie-Enseignement Moral et Civique.

Méthodes et moyens pédagogiques

La pédagogie des M.F.R. est basée sur l’alternance de semaines de cours à la M.F.R., où sont dispensés des cours et des activités théoriques et pratiques, et des semaines en entreprise, en situation professionnelle en vraie grandeur.
Pour mettre en œuvre ces formations par alternance où chaque apprenant est actif, la M.F.R. :
- Elabore un plan de formation qui organise les apprentissages entre les différents lieux éducatifs sur l’année (les temps à la M.F.R. et les temps en entreprise sont étroitement associés)
- Propose un carnet de liaison, entre les parents, les maîtres d’apprentissage et les moniteurs, qui facilite la communication.

Un positionnement est réalisé en amont de la formation afin d’évaluer les compétences acquises par l’apprenant et d’individualiser son parcours de formation.

Suivi

- Appel lors de chaque cours : la M.F.R. s’engage à transmettre les retards et les absences à l’entreprise d’accueil.
- Sous le statut de la F.P.C. : feuille d’émargement biquotidienne transmise aux parties prenantes.
- Visites en entreprise pour un bilan intermédiaire.
- iENT
- Entretien individuel pour évaluer la progression et proposer du soutien personnalisé.

Evaluation de l'action

- Evaluation sur le degré d’acquisition des compétences : Bilans de connaissances réguliers, examens blancs, épreuves ponctuelles pour validation du diplôme.
- Evaluation de la prestation de formation « à chaud » (bilan écrit, enquêtes, questionnaire en ligne pour les apprenants et pour leur entreprise d’accueil ...).
- Evaluation des acquis au regard des objectifs attendus « à froid ».

Poursuites d'études

Les apprenants peuvent acquérir une spécialisation en préparant un C.A.P ou une Mention Complémentaire (M.C.) en un an.
- C.A.P. Réalisations Industrielles en Chaudronnerie ou Soudage option A (Chaudronnerie)
- C.A.P. Monteur en Installations Thermiques
- M.C. Technicien en soudage (...)

Ils peuvent acquérir un niveau de qualification supplémentaire ou une spécialisation en préparant en 2 ans un bac pro.
- Bac pro Technicien en chaudronnerie industrielle
- Bac pro Ouvrages du bâtiment : métallerie (...)

Dispositions financières

Sous le statut d’apprenti :
- Coût de formation : pris en charge par l’OPCO.
- Frais annexes : Adhésion à l’association, demi-pension ou internat, caisse à outils dans certains cas.

Sous le statut de la F.P.C. :
- Coût de formation : 5 915€.
- Frais annexes : Adhésion à l’association, demi-pension ou internat, caisse à outils dans certains cas.

Débouchés

Le titulaire du C.A.P. R.I.C.S. atteste d’un premier niveau de compétences professionnelles qui va lui permettre d’accéder à un emploi d’ouvrier qualifié.
Au terme d’un temps de pratique professionnelle, il est capable d'appréhender l’architecture globale des ouvrages, de mettre en œuvre des procédés performants de fabrication, d'assemblage ou de soudage et de prendre en compte les contraintes économiques associées aux exigences de qualité et de productivité.
Selon la taille de l’entreprise, il exerce tout ou partie de ses activités en atelier ou sur chantier, avec un niveau de spécialisation et d’autonomie variable.
Au cours de sa carrière, il peut se spécialiser et obtenir une qualification sur un ou plusieurs procédés et/ou sur différents matériaux métalliques et évoluer vers la réalisation d’ouvrages complexes.
Ses activités peuvent l’amener à évoluer vers des fonctions de chef d’équipe.